Président Groupe Bennoo – La grosse bagarre

0
121

On le sait. Me Madické Niang a été la personnalité choisie par Me Wade, ses alliés et camarades pour diriger le poste de président du Groupe parlementaire de la coalition gagnante Wattù Senegaal. Un choix qui a fait l’unanimité au sein de cette organisation politique, comme l’a indiqué le chargé de la communication du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Mais, est-ce le cas pour la majorité Bennoo  Bokk Yaakaar ? Cela ne semble pas être le cas. En effet, actunet a pu glaner quelques informations de taille qui renseignent qu’il y a présentement une «guerre souterraine entre les différents prétendants au poste de président du Groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar.» C’est dire que c’est le grand combat avant le match final qui va se jouer ce 14 septembre.

Pour le moment, plusieurs camps s’affrontent et chacun veut être le plus de l’oreille du décideur, du seul maître de céans, de la seule et unique constante des cercles apéristes-Bennoo Bokk Yaakaar à savoir le Président Macky Sall. Et, d’après ce que l’on en sait, il est indiqué que les nouveaux entrants à l’Assemblée nationale souhaitent véritablement occuper des postes juteux au niveau de la treizième législature. Et, quelques-uns pour ne pas dire la majorité d’entre eux, réclame(nt) le poste de président dudit groupe, mais aussi des postes de vice-présidents et de présidents de commissions.

L’autre camp est formé par les anciens. C’est-à-dire ceux qui étaient déjà là sous le régime de la douzième législature. Pour eux, il est tout à fait normal qu’ils vivent une promotion au niveau de l’Assemblée nationale. En termes clairs, ceux qui étaient par exemple vice-président du groupe deviennent président, parmi les membres de commissions (passés) que l’on y choisisse les nouveaux présidents commissions. À cet instant précis, les lobbyings prennent forme et tout le monde essaie tant bien que mal de travailler l’oreille du Président Sall.

Dans la foulée, certains alliés réclament des postes au niveau de l’Assemblée nationale. Que ce soit le Parti socialiste (Ps), l’Alliance des forces de progrès (Afp), la ligue démocratique (Ld) ou encore le Parti de l’indépendance et du travail (Pit). Reste à savoir d’ici ce soir ou demain la personne qui sera choisie pour devenir le successeur de Moustapha Diakhaté au poste de président du groupe de la majorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here