Présidentielle: l’imam Cheikh Abdoulaye Mahi Niass met en garde Macky Sall

0
imam Cheikh-Abdoulaye-Mahi-Niass-macky-sall

À 24 heures de la visite du Président-candidat à Kaolack, Cheikh Abdoulaye Mahi Niass a fait une sortie ce lundi 11 février pour dresser un tableau sombre du comportement de ses lieutenants et de leur gestion cavalière.

« Ceux qui représentent le Président à Kaolack ne travaille nullement pour lui, ils sont dans des querelles de positionnement et dans la sauvegarde d’intérêts personnels. Des ministres aux députés en passant par les ambassadeurs et autres conseillers spéciaux, l’attitude est le même, a « fustigé l’imam de l’institut islamique El Hadji Abdoulaye Niass de Médina Baye.

« Partout il parle de filets sociaux comme les bourses familiales, la couverture maladie universelle, mais en tant que tuteur de jeunes apprenants du coran et guide religieux de milliers de disciples, nous sommes chaque jour sollicités pour l’achat de médicaments ou pour des dons de dépenses quotidiennes », a continué de plus belle le fils du vice-khalife.

Rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard, c’est l’appel que lance le guide religieux à Macky Sall. « Le Président doit rectifier le tir et s’ouvrir davantage aux couches défavorisées s’il veut triompher le soir du 24 février à Medina Baye », conclut-il.

Avec 28 bureaux et plus de 12 milles électeurs, le centre de vote de Medina Baye est l’objet de toutes les convoitises car il est central dans la course à la commune de Kaolack.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.