Prière Tabaski à la mosquée Masalikal jinaan : les fidèles invités à vulgariser des valeurs islamiques

0

Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké a dirigé mercredi la prière de la Tabaski à la mosquée Masalikal Jinaan. Le guide religieux a invité les fidèles à un retour aux valeurs islamiques pour un monde de paix.

Drapés dans leurs plus beaux habits de fête, les fidèles convergent tout heureux vers l’esplanade de la mosquée Masalikal Jinaan. Sous un soleil piquant, ils tombent sur un panneau qui leur rappelle la particularité du contexte de célébration. « Tabaski bou and ak xeex Coronavirus », lisent-ils, puis sollicitent des gouttes de gel antiseptique. Le port du masque est de rigueur. La principale difficulté est le respect de la distanciation sociale. Malgré les marqueurs qui exigent un mètre d’écart, les fidèles franchissent les barrières, laissant les organisateurs impuissants. Devant plusieurs centaines de personnes venues répondre à l’appel, Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké a dirigé la prière. Son sermon qui a suivi cet acte a été axé sur le retour aux valeurs et prescriptions islamiques. « Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké recommande le respect scrupuleux des valeurs de la religion musulmane. Il demande à tous les fidèles d’éviter les interdictions divines et de se conformer à ses recommandations. Il s’agit de cultiver les valeurs islamiques. Ce qui permet au fidèle de vivre dans la paix et en toute quiétude. Ce comportement est la voie du salut, dans un monde en mouvement », a dit le guide religieux. Tout de beige vêtu, l’Imam a également appelé s’inspirer des enseignements du prophète de l’Islam, notamment en ce qui concerne les rapports entre voisins. « Il faut veiller autant que possible à entretenir d’excellentes relations avec ses voisins. Il faut respecter ses droits et ne jamais lui causer du tort », a ajouté Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké. À l’en croire, il faut également cultiver la solidarité entre musulmans. «  Quel que soit le plat cuisiné, il faut songer à partager avec son voisin. Ainsi Dieu te rétribuera à la hauteur des actes posés », a-t-il souligné. Le guide religieux a clos son sermon par des prières de santé, de paix et de prospérité, tout en appelant à une introspection. « À pareille époque, on enregistrait plusieurs pluies. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Donc intensifions nos prières, vulgarisons les bons actes. Demandons pardon à Dieu pour qu’il nous procure santé, sécurité et prospérité », a prié Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké.

Le Soleil 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.