PRIX DU CIMENT : L’ETAT MET EN PLACE UN COMITÉ TECHNIQUE

0

Un comité technique est mise en place pour statut sur le prix du ciment. C’est ce qui ressort de la rencontre entre le ministre du Commerce et des Pme, Aminata Assome Diatta, celle en charge des Mines et de la Géologie, Aïssatou Sophie Gladima et les représentants des trois cimenteries (SOCOCIM, CIMENT DU SAHEL et DANGOTE), pour discuter du prix du ciment. Pour le moment, le gouvernement ne veut pas entendre parler d’une hausse du prix. Ce, au moment où les cimenteries, exposant leurs difficultés, soulignent qu’elles peinent à rentabiliser leurs activités depuis plusieurs mois. Une situation qui serait liée, selon elles, à une conjoncture pas toujours favorable. En plus d’autres facteurs exogènes (comme la hausse du prix des intrants) qui impactent négativement les performances du secteur.

La question était au menu des débats à l’occasion de la cérémonie de réception des cahiers de doléances, le 1er mai dernier. « Il faut s’attendre à une hausse du prix du ciment, martelait toutefois le Chef de l’Etat, Macky Sall, recevant les cahiers de doléances, le 1er mai dernier. Dans toute l’Afrique, le prix du ciment est moins élevé au Sénégal. D’ailleurs, 2011 à 2012, la tonne de ciment était à 80.000 F CFA, elle est aujourd’hui à 60.000 F CFA. Donc, il y a des efforts que nous devons faire pour relancer l’habitat. »

EMEDIA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.