Prochaine marche du mouvement Nio Lank : Le Préfet de Dakar réagit

0

Le Préfet de Dakar a annoncé mardi ne pas encore enregistrer de déclarant au nom du Collectif « Nio Lank ». Ce, pour la marche prévue ce vendredi 20 décembre. Alioune Badara Samb assure qu’il appréciera au moment venu avec toute la rigueur et le sérieux de la loi et de l’administration.

C’est dire que la marche se prépare au tous les niveaux. Aussi bien au niveau de des manifestants que chez les autorités administratives.  « Ça se voit. C’est vous qui me l’annoncez », a d’emblée déclaré le Préfet de la ville de Dakar sur Rfm ajoutant qu’il préfère ne pas en parler.  L’autorité dit vouloir communiquer prochainement sur ce point-là. Pour l’heure poursuit-il, il continue à faire son travail. Et pour les autres cas, il estime avoir l’occasion d’y revenir dans la presse d’ici vendredi.

Interdictions de marches

Sur ce point, rappelle M. Samb, les statistiques – en termes de taux d’interdiction – sont « moins de 0, etc ». Embouchant la même trompette, il ajoute que dans un Etat de droit, les interdictions sont motivées ; l’autorité administrative dit-il, est obligée de motiver ses interdictions si ça intervient.

L’autre défi du Collectif Nio Lank Nio Bagn

Une semaine après la première mobilisation historique contre la hausse du prix de l’électricité au Sénégal, le Collectif « Nio Lank Nio Bagn » compte redescendre dans la rue le 20 décembre prochain. Comme si elle avait pris du poil de la bête, la trentaine d’organisations compte – cette fois – franchir le rond-point de la Rts pour chuter dans un autre point stratégique de la capitale sénégalaise : la place de l’Indépendance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.