Projet de loi sur le terrorisme : Me El Hadji Amadou Sall décèle “une grave erreur”

0

“Il n’y a que deux choses qui ont changé. Le dernier alinéa est devenu 275-75-79 (…) et on a changé la nature de la peine. Avant, c’était une peine criminelle de travaux forcés à perpétuité. Aujourd’hui, ce n’est plus une peine à perpétuité, c’est une peine de réclusion criminelle à perpétuité ou de détention criminelle à perpétuité. Ce qui n’existe pas dans notre droit positif. Pour dire que dans la technique de rédaction, c’est une grave erreur”, a souligné Me El Hadji Amadou Sall, allié du Président Macky Sall, hier dans l’émission “Grand Jury” sur la Rfm.

L’avocat, vice-président du Parti des libéraux démocrates / Abnd Suqali (Pld/As), précise que la réclusion criminelle n’existe pas dans le droit positif sénégalais. “La réclusion criminelle existe en France. C’est ça qui a remplacé les travaux forcés à perpétuité. La détention criminelle concerne les crimes et délits politiques. Il n’y a que ça qui a changé. C’est juste par sexisme qu’on a remplacé travaux forcés à perpétuité par réclusion criminelle à perpétuité et un peu de mimétisme”, souligne Me Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.