REGISTRE NATIONAL UNIQUE : Un nouveau Système d’information et de gestion mis en place

0
Exif_JPEG_420

La Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSN) a tenu ce Jeudi un atelier de partage et de validation du Système d’information et de gestion (SIG) du Registre national unique (RNU).
Selon M Ousseynou Diop, directeur général du Registre National à la Dgpsn, cet atelier a pour objectif de partager le processus de développement du SIG du Registre national unique avec les ministères sectoriels, les partenaires techniques et financiers (PTF) et les acteurs s’activant dans le domaine de la protection sociale.
« Depuis 2013, nous avons commencé avec 61 000 ménages dans le registre et maintenant nous sommes arrivés à 451 000 ménages dans le registres, c’est pourquoi nous avons organisé cet atelier pour partager avec les concernés le travail abattu jusqu’ici mais aussi renforcer les synergies des informations en protection sociale », a-t-il laissé entendre.
A l’en croire, c’est pour apporter une amélioration aux conditions de vie des populations vulnérables et pour lutter contre les inégalités sociales que le gouvernement a mis en place un Registre National Unique des ménages pauvres et en situations de vulnérabilité. « Pour bien mener sa mission, le processus de construction du RNU s’est accordé comme priorité la mise en place d’un système d’information et de gestion (SIG) du Registre National Unique (RNU) sous la coordination de l’ADIE », a-t-il expliqué avant de préciser que la raison de cet atelier.
Pour lui, le système sera prêt dans deux mois. Il a aussi précisé que pour choisir les ménages, c’est l’ANSD qui fait les enquêtes car il y avait des erreurs sur le choix.

Fatou KAMA GUEYE pour Sunugal24.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.