REOUVERTURE DES ECOLES DANS LE CONTEXTE DU COVID-19 : Le point de vue d’un parent d’élève

0

Dans un contexte de propagation de la pandémie du coronavirus au Sénégal, le gouvernement a fermé les écoles par mesure de sécurité afin d’éviter les contaminations en masse.

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 02 juin, les potaches vont devoir retourner dans les salles de classe à partir de la même date, après deux mois d’arrêt. En effet, le ministre de l’éducation nationale a annoncé, au sorti du conseil des ministres du 29 avril dernier, que les enseignements vont reprendre le 02 juin pour les classes d’examen.

Dans une situation pareille, nous, parents d’élèves sommes interpellés :

Quelles dispositions sont prises pour protéger les élèves de l’épidémie du coronavirus ?

Y a-t-il un protocole pour faciliter aux enseignants la surveillance visant à faire respecter les mesures barrières ?

Et autant d’autres questions qui nous taraudent l’esprit.

  • En tant que parent d’élève, je pense que nous devons être impliqué dans ce processus pour mieux faciliter la reprise des cours.
  • Premièrement je suggère que les cours de l’après-midi soient supprimés, c’est-à-dire que les élèves doivent étudier de 8 heures à 13 heures.
  • Il va aussi falloir fermer les cantines à l’école et que chaque élève apporte son goûter.
  • Pour éviter les surcharges dans les classes à grands effectifs et mettre un élève par table-banc, je propose un double flux ; c’est-à-dire qu’une partie des élèves fera cours le matin et l’autre dans l’après-midi.
  • Il faut par ailleurs exiger le masque à chaque élève et mettre en place un dispositif de lavage des mains suffisant.
  • Pour les établissements privés, le contrat est de 9 mois de scolarité. Si lesdites établissement sont subventionnés par l’Etat, les parents ne devraient pas payer les deux mois durant lesquels les potaches sont restés chez eux. Et s’ils ne reçoivent pas de subvention, les parents doivent s’en tenir aux neuf mois de scolarité au lieu de onze car l’année scolaire sera prolongée de deux mois en compensation des deux mois de vacances dû à la Covid-19.
  • Les autorités doivent veiller au respect strict des règles de prévention et de protection dans les écoles.
  • Mais au préalable, la sensibilisation doit commencer à la maison. Dès à présent, en tant que parents d’élèves, nous devons faire en sorte que nos enfants s’habituent aux bons comportements et veiller à ce qu’ils assimilent les gestes barrières avant la reprise. Cela facilitera davantage la tâche des enseignants, qui s’annonce très rude.

Mohamed WAGUE Parent d’élève

Administrateur Général – Directeur de publication de la SENTV.info et THIEYSENEGAL.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.