Reportage inédit au fond du canal de la mort à Patte d’Oie

0

Ce jeudi, deux corps sans vie ont été extraits du canal qui se trouve à côté du pont de l’émergence de la Patte d’Oie, lieu fréquenté par de jeunes voyous communément appelé « fakhman » et « guinzman ».

Selon les témoignages, il s’agit des corps de jeunes faisant partie de cette bande, et qui avaient agressé une dame avant de se réfugier dans le canal pour fuir la vindicte populaire.

« Ne pouvant pas les atteindre, leurs poursuiveurs ont alors allumé des pneus dans le canal, et les jeunes malfaiteurs sont morts par asphyxie », nous raconte-on.

Mbaye Guéye, ancien «fakhman» qui se dit ministre de ces enfants de la rue, revient sur le drame et explique la situation avec notre brave cameraman, dans l’intérieur du canal même. Il soutient qu’il reste des cadavres à l’intérieur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.