Plus de « 2021 scandales » en une année

0

L’année 2021 qui est à quelques jours de sa fin laisse derrière elle un lot de scandales de tout acabit. Même la grande muette n’a pas été épargnée. Les sénégalais, éberlués comme des spectateurs d’un film se laissent emporter par les cascades de scandales qui font les choux gras de la presse. Des litiges fonciers en a plus finir, des crimes financiers inqualifiables, Du faux et usage de faux… les uns ont fait l’objet d’arrestations, les autres demeurent jusqu’à présent impunis. 

Des détournements à gogo 

Il ne se passe pas une semaine sans que les journaux relayent un détournement de fonds dans une boite publique. A la poste Finances, il y a eu des arrestations suite au détournement de 1,5 milliards  Alexandre Xavier Manga, chef de l’Agence principale de Dakar, Abdoulaye Faye, chef du centre financier de Dakar et Kéba Diédhiou, caissier dans ce centre, ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt hier par le juge du 2e cabinet. Une mafia établit au sein de la Lonase a réussi à détourner la rondelette somme de 1,5 milliard FCFA. Après une enquête précédée d’une plainte du DG de la Lonase, il s’est avéré que le cerveau de cette bande est une femme, répondant aux initiales de D. Diallo. Elle a été perdue par son train de vie luxueux. Elle a été arrêtée pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics. Au trésor public, on parle de quatre milliards subtilisés par des inspecteurs du trésor.  Un trou de 71 millions constaté à l’association des juristes sénégalaises. La caissière du crédit mutuel de Sahm détourne 40 millions. Les exemples font foison…

Le passeport diplomatique au rabais  

2021 est sans nul doute l’année des passeports. De la présidence à l’Assemblée nationale en passant par le ministère des affaires étrangères, l’axe du trafic a fait tomber plusieurs personnes. Les membres du mouvement Y’en a marre, Kilifeu et Simon mouillés dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques n’ont pas été les seuls au banc des accusés. L’Assemblée Nationale a levé l’immunité parlementaire de deux députés dont l’un en l’occurrence Mamadou Sall est mis sous mandat de dépôt. Un réseaux de trafiquants de passeports diplomatiques démantelé entre la présidence et le ministère des affaires étrangères. Des agents arrêtés et un autre recherché par la DIC. Des pratiques déplorables qui ont porté un sacré coup à cette précieuse pièce administrative.

Pluies de scandales fonciers… 

La problématique foncière est une affaire à prendre foncièrement au sérieux. Les litiges fonciers pullulent dans nombreuses localités du pays. Souvent des populations sont spoliées de leurs terres par personnalités économiquement puissantes. La SICAP a offert un site de 31.320 m2 situé à Louga et une créance de 1,5 milliard Fcfa détenue sur l’État au représentant de Mina Hôtel. D’après les informations de Libé, l’opération a été effectuée sans acte de vente et hors la vue du notaire. Une anomalie qui confirme l’opacité entourant cette opération d’achat foncier dans laquelle 4,2 milliards ont été détournés. Un terrain de 3 ha sis aux Almadies, dont 14 héritiers de feu El Hadj Doudou Ndoye sont propriétaires indivisaires. Mais, précise le journal, grande a été la surprise des héritiers de constater qu’un certain Abdou Masseck Ndiaye avait distrait du site, avec la complicité de certains agents des Domaines, le lot numéro 11 d’une superficie de 400 mètres carrés en le morcelant en deux lots au profit d’une personne dénommée Djibril Basse. Les héritiers apprendront plus tard que ledit lot a été vendu à 60 millions FCfa. La Sûreté Urbaine qui a débusqué l’affaire est aux trousses de la mafia. « Trois épouses de hauts magistrats sénégalais, des plus hautes juridictions, ont bénéficié, en 2012, à elles seules, de 2700 m2, dans le cadre du morcellement d’un titre foncier appartenant à l’État dans une zone où le m2 est vendu à 300 000 FCFA », rapporte L’ex-président de la Centif, Ngouda Fall Kane, dans son ouvrage intitulé « La criminalité financière en Afrique et les moyens de lutte : L’exemple du Sénégal ».

Matam, Djibril Ngom coiffe au poteau Yewwi Askan wi et atterrit au palais 

Avant d’officialiser sa démission de la Coalition Yewwi Askan wi dont il était le mandataire, Djibril Ngom avait disparu avec les listes de ladite coalition. Un fait qui avait défrayé la chronique. Quelques jours plus tard, les images de son audience avec le chef de l’Etat remettent une couche sur la colère des opposants réunis autour de YAW. Ces derniers ont non seulement porté plainte mais aussi initié une pétition pour destituer le président Macky Sall qui, selon eux peut être poursuit pour haute trahison.

Le Capitaine Oumar Touré défénestré 

Le jeune capitaine Oumar Touré emporté par l’affaire Adji Sarr/Ousmane Sonko. Soupçonné d’avoir divulgué les éléments de l’enquête à la section de recherche, l’ex capitaine avait fait des sorties évoquant le dossier mais aussi les agents qui le poursuivaient tout le temps comme un malfaiteur. Il fut arrêté puis radié de la gendarmerie nationale. Pour d’aucuns, il est l’élément qui donnait des informations à Ousmane Sonko. Des allégations qu’il a toujours nié.

Au demeurant, la liste des scandales et gaffes est loin d’être exhaustive. La bonne gouvernance vendue par le régime en place reste un slogan creux. Pas de sanctions exemplaires. Les criminels financiers et les faussaires à col blanc pavanent dans nos quartiers…

ALIOU TOP / JOURNALISTE ENTREPRENEUR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.