Révélation d’un docteur des Lgbt : « 80% des homosexuels sénégalais sont bisexuels, ils ont des femmes et des enfants »

0

« Quatre vingt pour cent (80%) des homosexuels du Sénégal sont des bisexuels, ils sont mariés et ont des enfants ». C’est ce que révèle le Docteur D, médecin des Lgtb « Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres » qui s’est confié à L’Observateur.

L’histoire des associations dites Lgbt a fait un grand bruit depuis la révélation de leur existence par l’Ong Jamra suite au tee-shirt porté par le chanteur Wally Seck. Dans un entretien avec L’Observateur, un Dr des Lgbt fait des révélations fracassantes.

« Au Sénégal, nous avons surtout affaire à des bisexuels. 80% des Lgbt sont bisexuels. Des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, mais également avec des femmes, qui peuvent se marier et avoir des enfants », a révélé le médecin des Lgbt.

Il a ajouté : « Donc, c’est une question de santé publique. Je pense que n’eut été le VIH Sida, ces groupes n’intéresseraient personnes. Ce sont des gens extrêmement vulnérables à la maladie et nous partageons cette société avec eux. On ne sait pas qui et qui. Les protéger indirectement, c’est nous protéger ».

À en croire Dr D., les endroits comme les Daara (école coranique), les internats, le milieu carcéral, sont des niches pour homosexuels.

« Là où il y a de la promiscuité avec des gens de même sexe, il y a des risques (…). Parce qu’à un certain âgé, les gens cherchent à assouvir leur pulsion sexuelle n’importe comment. Et, les endroits comme les Daaras, les internats, le milieu carcéral, sont des niches pour homosexuels », a-t-il conclu.

source Pressafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.