Saint-Louis : le Covid-19 inquiète les habitants de la Langue de Barbarie

0
Le chargé des affaires extérieures de l’Union régionale de la pêche artisanale (URPAS) de Saint-Louis, Idrissa Ndiaye, a jugé inquiétante « la situation de la Langue de Barbarie’’, une bande de terre de trois kilomètres surpeuplée, où cependant aucun cas de Covid-19 n’a jusque-là été enregistré.
‘’Néanmoins, face à cette pandémie, l’URPAS a pris des mesures fortes conformément aux directives des autorités sanitaires, pour sensibiliser les populations sur le lavage de mains’’, a-t-il tenté de rassurer.
La structure a distribué des produits d’hygiène et des solutions hydro-alcooliques aux ménages et « même au district sanitaire et à la prison de Saint-Louis’’, a-t-il confié à l’APS.
Il a indiqué que les populations locales vivent l’état d’urgence à l’instar de tout le peuple sénégalais et ‘’les Guet-Ndariens respectent bien les consignes des autorités sanitaires’’.
Mais il signale que la pêche est désormais au ralenti, à cause de la pandémie. D’après lui, les populations, les pêcheurs en particulier, attendent beaucoup des autorités étatiques, car ne vivant que des « retombées de la pêche’’.
Il a salué la mesure de libération des deux responsables de l’URPAS qui avaient été arrêtés à Saint-Louis pendant une manifestation de pêcheurs réclamant des licences de pêche en Mauritanie et la restitution de pirogues arraisonnées par les garde-côtes de ce pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.