Scrutin présidentiel: la recette pour stopper la fraude électorale ! (Par Mouhamed Diop)

0
vote-sénégal-élection

Maintenant qu’il est plus que évident que son impopularité présage sa chute imminente, la seule et unique stratégie qui lui reste est le hold-up électoral. Il est si déterminé et son plan est déjà bien ficelé mais si nous sommes aussi ou plus déterminés que lui, son projet pernicieux se soldera par un échec sans précédent. Nous devons être prêt à lui barrer la route en votant massivement et ensuite protéger le scrutin. Je propose quelques pistes de solution pour nous débarrasser de lui :

Premièrement, l’opposition doit tout faire pour être représentée dans les différents bureaux de vote. Aucun parti n’a le droit de badiner avec sa présence dans les bureaux, c’est primordial. Je parle en connaissance de cause : aux dernières élections législatives, dans le bureau où j’avais siégé, seulement 6 partis et coalitions étaient représentés sur 47, et certains même n’avaient pas attendu le dépouillement.

Deuxièmement, conformément au code électoral, exigeons tous les dispositifs que prévoit l’article 134 : une copie du procès verbal à tous les représentants et un affichage obligatoire de celle-ci devant le bureau sous l’assistance de tous les membres du bureau et des votants présents au dépouillement.

Troisième, votants et représentants, que chacun de vous éternise le procès verbal par des prises de photos car je crains fort une coupure de l’internet et un cryptage des madias privés comme c’était le cas au Mali et en RDC lors des dernières élections présidentielles. Seules ces photos pourront contredire les tendances fabriquées qu’ils tenteront de nous faire gober après opération. La liberté a un prix, ce prix c’est notre détermination.

Mouhamed Diop

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.