Séance d’explications auprès des grandes familles religieuses

0

POUR  METTRE FIN A LA POLEMIQUE SUR LA LAICITE ET L’HOMOSUEXUALITE …

Séance d’explications auprès  des grandes familles religieuses

Lors de la réunion du Conseil des ministres d’hier, décision a été prise par le Président Macky Sall d’envoyer une forte délégation auprès des grandes familles religieuses pour des séances d’explications sur les questions de la laïcité, de l’homosexualité et naturellement la pertinence du référendum. Des sources renseignent que le chef de l’Etat pourrait lui-même diriger cette tournée pour lever toutes les équivoques sur ces importantes questions.

Le président de la République a réuni exceptionnellement, hier, le Conseil des ministres  pour examiner la question du référendum qui a fini de susciter une vive polémique et la protestation de nombreux citoyens. Il s’agissait principalement d’une séance d’explications sur certains points du projet de réforme constitutionnelle, notamment la laïcité et l’homosexualité.

D’autant que les contempteurs du régime se focalisent sur la laïcité tout en prêtant au président de la République la volonté de remettre en cause son intangibilité. En effet, pour couper court à cette rumeur distillée auprès des grandes familles maraboutiques, le Président Macky Sall a envisagé d’envoyer une forte délégation dans les foyers religieux pour une séance d’explications.

Des sources renseignent que le locataire du Palais  de la République n’exclut pas d’effectuer lui-même cette tournée d’explications afin de mieux clarifier les choses. Mieux, indiquent nos sources, le chef de l’Etat profitera de cette occasion pour réitérer devant les chefs religieux que la question de l’homosexualité agitée n’a rien à voir avec le référendum et que ce sont des esprits malintentionnés qui tentent de distiller cette information. Tant  qu’il est à la tête du pays,  l’homosexualité ne sera pas cautionnée au Sénégal.

Pour ce qui est du débat concernant l’éventualité pour l’actuel président de la Réplique de briguer un troisième mandat, les autorités ont levé l’équivoque en introduisant un dispositif qui stipule : «nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs». Cette disposition clôt ainsi le débat.

Par ailleurs, nos sources renseignent que le projet de réforme constitutionnelle qui sera soumis au peuple est confiné maintenant dans 5 articles. Ces articles prennent en compte l’ensemble des 14 points du texte. Une nouveauté introduite dans le projet de réforme, la diaspora aura désormais droit à 10 députés. A cet effet, il sera érigé des circonscriptions électorales dans la diaspora. Pour sensibiliser les Sénégalais de l’étranger sur ces réformes, une délégation du secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr) va effectuer une tournée pour les convaincre de voter massivement en faveur du «Oui».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.