Sédhiou : Faute de daara moderne, 1200 enfants talibés exposés à l’analphabétisme à Maradan

0
Sédhiou : Faute de daara moderne, 1200 enfants talibés exposés à l’analphabétisme à Maradan
Ce sont au total 200 daaras de fortune recensés dans le Pakao (partie nord-Est de Sédhiou) qui tentent tant bien que mal de s’occuper de l’enseignement religieux de 1200 enfants talibés. Ces derniers, s’ils ne sont pas accueillis dans des structures modernes risquent d’abandonner ces nombreux abris provisoires et ainsi s’exposer à l’analphabétisme, à l’émigration clandestine ou à toute forme de violence, avertit El Hadj Badio Cissé. « Plusieurs requêtes ont été adressées au chef de l’Etat dans ce sens mais, regrette le guide religieux de Maradan, jusque-là aucune perspective nous a été notifiée », a expliqué le saint-homme.
 
Autres doléances posées sur la table des autorités locales et étatiques, ce sont l’électrification de cette zone géographique qui s’étend sur 5 communes allant du carrefour 22 à Kolda ; l’accès à l’eau potable, au réseau téléphonique et aux soins de santé primaire.
 
El Hadj Badio Cissé, qui s’exprimait ainsi lors du gamou annuel du village de Maradan, dénommé Koun Kemo (faite-en un gamou), a saisi l’occasion solennelle pour recommander aux fidèles venus presque de toute la région et de Kolda, le retour aux valeurs de l’Islam. Ainsi, les valeurs cardinales de tolérance, de pardon et de paix pour une concorde sociale ont fait l’objet de la phase de prières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.