Sénégal, ce « manko » ne fera pas de « wattu » ! (Par Junior Mintou)

0

L’attitude de l’opposition au Sénégal provoque en nous, une extrême affliction. Elle se comporte de façon très irresponsable en se focalisant uniquement sur les gains restreints au rayonnement dans le microcosme de leurs structures politiques au préjudice de l’intérêt du Sénégal tout entier. Sénégal, il faut un retour à l’école politique et définir le rôle véritable de l’opposition dans une démocratie multipartite. Messieurs les membres de l’opposition sénégalaise : la place d’une opposition s’agit au-delà de la conquête du pouvoir d’Etat, de mettre sur pied des contre-pouvoirs en mesure de porter un jugement critique concernant le régime en place afin que le débat né des échanges, des propositions émanant d’entités multiples, puisse permettre de bâtir de meilleures conditions pour l’épanouissement des populations. Cette opposition du «tassaro» est composée de politiques formés pour défendre les intérêts de leurs structures en faisant croire qu’ils sont dans l’unité pour la défense de la nation. Je me demande comment des personnes qui ne peuvent tenir normalement une conférence de presse pour une simple déclaration, pourront diriger le Sénégal ? Les différentes structures de l’opposition en lutte n’ont qu’un seul objectif la vésanie du pouvoir d’Etat. J’en ai gros sur la patate, les «contres-régime» sont au quotidien dans les médias complices avec des journalistes du «perdium», ils font tout pour faire la une des publications dans la presse. Ce sont ces fronts et coalitions tellement désorganisés avec des insultes de tout bord entre eux qui se disent vouloir le pays. L’irresponsabilité des partis d’opposition que nous décrivons ici, a fait naître au fil des temps beaucoup de problèmes dans ce pays. On doit une partie de notre retard à ces hommes politiques avec leur méthode d’opposition infantile : rien n’est bon si ce n’est de moi ou de nous. Quand les tenants du pouvoir jouent à la fourmi l’opposition elle, fait la cigale et la roue tourne ainsi. La tradition politique du Sénégal est semblable à une saynète ! Nous invitons ici les partis d’opposition à adopter une attitude plus responsable qui ne signifie point de critiquer pour le «buzz» ou de faire l’important politique. Cette opposition du Sunugal mérite bien un lavage de cerveaux avec des coalitions aux acronymes plus que bizarres. Je me demande bien s’il n’y a pas des «gueweul» politiques au Sénégal. Messieurs les «garmis» et autres, une opposition doit être une force véritable de propositions pertinentes du côté positive, ils doivent être des visionnaires face à la fixité et au soubresaut dont fait preuve la plupart des partis une fois le pouvoir d’Etat obtenu. A l’opposé d’une opposition radicale qui voit le négative partout nous avons besoin d’une opposition qui amène des critiques objectives et qui obligent le pouvoir à s’engager dans un débat sur les grandes orientations stratégiques qui concernent l’avenir de la nation. Il faut se concentrer sur des critiques constructives concernant la gouvernance du Sénégal par les tenants du pouvoir.Il faut proposer des alternatives pour le bien être des populations. Le sénégalais est aujourd’hui très conscient par rapport au jeu politique et ils ne donnent plus leur pouvoir simplement comme un passage dans un boulevard. Alors Messieurs faites le «manko» pour l’intérêt du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.