Séquençage et analyse des données du Sars-CoV-2: L’Institut Pasteur de Dakar forme 15 médecins

0
Séquençage et analyse des données du Sars-CoV-2: L'Institut Pasteur de Dakar forme 15 médecins

Dakar se positionne comme la capitale de la Santé en Afrique. C’est dans cette optique que 15 pays ont envoyé des médecins pour se former au séquençage et à l’analyse des données du Sars-CoV-2.

15 médecins d’Afrique ont été formés à la surveillance génomique du Sars-CoV-2. Orga­nisée par l’Institut Pasteur de Dakar, en collaboration avec Pathogen Genomic Initiative (Pgi) du Cdc africain, de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et de la Société africaine de médecine de laboratoire (Aslm), cette formation a pour objectif de capaciter 15 médecins originaires de plusieurs pays africains, «sur le séquençage et l’analyse des données du Sars-CoV-2 et de séquencer au moins 100 cas de Covid-19 dans chacun des pays participants, qui auront la capacité de séquencer, d’analyser et de partager indépendamment leurs propres échantillons de Sars-CoV-2. Ceci est crucial, compte tenu de la pandémie actuelle et de la nécessité urgente de permettre aux pays de prendre des décisions éclairées pour la réponse à l’épidémie de SARS-CoV-2».

La cérémonie de clôture a été organisée hier à Dakar. «On a appris une leçon importante du Covid-19. Au début de la pandémie en décembre 2019, la Chine a rendu disponible, le 12 janvier, la séquence du virus. C’est alors qu’a commencé toute la dynamique pour faire le diagnostic (…) à partir de cette séquence qu’on a pu faire un vaccin très vite. Cela va devenir une norme. La séquence entre différentes souches va permettre de connaître l’antibiotique à utiliser», a déclaré Dr. Amadou Sall, l’Administrateur général de l’Institut Pasteur de Dakar, qui montre l’expertise acquise par sa structure ces derniers mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.