Simone Gbagbo décédée ? Les précisions de Maître Dadjé

0

Depuis peu, une funeste rumeur court sur la toile donnant pour morte l’ex-première dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo. Son avocat Maître Ange Rodrigue Dadjé s’est exprimé sur le sujet, ce dimanche 11 février.

Tout part de la vidéo d’un cyber-activiste qui annonçait le décès de de Simone Gbagbo en détention, au camp d’Agban, où elle n’a jamais été.

Dans une publication sur son compte officiel Facebook, Ange Rodrigue Dadjé, avocat de Simone Ehivet Gbagbo dément et condamne les rumeurs au sujet du prétendu décès de la dame de fer.

« Bonjour à tous. Des rumeurs font croire au décès de la Première Dame Madame Simone Ehivet Gbagbo. Il n’en est rien car elle est bien vivante et attend vivement de rentrer chez elle libre », précise la note.

Poursuivant, le “jeune’’ avocat qui signe le communiqué avec sa collègue Habiba Touré, invite à mettre fin à cette propagande politicienne.

« Prière donc d’arrêter de passer de fausses informations sur son décès que certains souhaiteraient pour faciliter leur tâche et leur enlever un adversaire politique de taille. Merci à tous », conclue le statut.

Assignée à résidence à l’issue de la crise post-électorale puis gardée à l’école de gendarmerie selon de récurrents témoignages, Simone Ehivet Gbagbo a la santé fragile. Le  1er juillet 2016, elle a même fait un malaise au cours de son procès pour crimes contre l’humanité. Le procès a dû être suspendu, le temps qu’elle recouvre la santé. Elle était hospitalisée plusieurs jours à la polyclinique Sainte Anne-Marie de Cocody (Pisam).

A l’époque, ses conseils indexaient les autorités qui auraient laissé leur cliente sans soins pendant de longs mois.

Ce que les pouvoirs publics ont rejeté en bloc, révélant dans un communiqué lu à la télévision nationale par le procureur de la République que Simone Gbagbo a « régulièrement été suivie par ses médecins personnels », dont un neurochirurgien, un radiologue, un ORL et un diabétologue. Des soins pris en charge par l’administration judiciaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.