Soham Wardini : « Khalifa Sall doit nous entendre, Barthélemy Dias et moi »

0

Les investitures de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) ne sont pas de tout repos avec les six candidatures de ses éléments. La septième, celle de Sokham Wardini, jugée forclose, serait validée car la commission a prorogé la date de clôture pour permettre à Khalifa Sall de se décider entre Sokham et Barthélemy Dias.

Et selon la mairesse de la Ville de Dakar, Sokham Wardini, dans l’Observateur, c’était une tentative de mise à mort politique qu’on voulait lui subir.

« Ils m’ont appelée samedi à 17h pour un nouvel acte de candidature. A 19h, ils m’ont annoncé ma forclusion ».

« J’avais pris les devants avant d’aller à l’Expo de Dubaï pour ne pas avoir de mauvaise surprise ».

A l’en croire, « Khalifa Sall doit nous entendre, Barthélemy Dias et moi », dit-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.