Sonko à Pikine : des aperistes accusés de vouloir saboter la visite

0
Senegalese opposition MP and presidential candidate, Ousmane Sonko, looks on as he launches his campaign for the upcoming presidential election on February 3, 2019, in the district of Ngor in Dakar. - Ousmane Sonko, a rising opposition MP and the president of the Pastef (Patriotes du Senegal pour le Travail, l'Ethique et la Fraternite) party, will be candidate for the first round of the upcoming Senegalese presidential election on February 24, 2019. The 44-year-old former tax inspector was elected for the first time to the National Assembly of Senegal in 2017. (Photo by SEYLLOU / AFP) (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

il y aurait de l’électricité dans l’air. Les risques d’affrontements ne sont pas à négliger. A en croire le journal La Tribune repris par Igfm, les responsables de la coalition de Sonko à Pikine tirent la sonnette d’alarme. Selon eux, ils ont reçu des informations selon lesquelles des « apéristes » sont dans une logique de saboter la visite de Sonko à Pikine. Des menaces que les « Sonkistes » prennent très au sérieux.

« Un soit disant Ministre de la république, basé à Pikine, prépare sa milice pour empêcher à Ousmane Sonko de faire sa caravane et sa visite à Pikine. Mais c’est nous méconnaitre. Nous allons faire face. Personne ne peut empêcher Ousmane Sonko d’entrer à Pikine », clame Koma Gawssou.

Les responsables de Pastef ont profité de la rencontre avec la presse à leur siège à Pikine Icotaf, pour interpeller les autorités en charge de la sécurité. « Nous ne doutons pas de leur patriotisme. Mais nous leur demandons de prendre toutes leurs responsabilités pour que la paix continue de régner à Pikine. Sinon nous ferons face ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.