Soubatel de Makhtar Diop, bon communicant, mauvais payeur…

0

Soubatel de Makhtar Diop alias Makhou a-t-il des oursins dans les poches ou est il réellement fauché? En tout cas, cette structure grande organisatrice d’évènements retentissants accuse de nombreux retards dans le règlement de ses factures, notamment envers ses différents prestataires.

Qu’ils soient lutteurs, chefs d’entreprise, ou des prestataires privés contractant avec Soubatel, ils subissent tous des retards de paiement et des chèques impayés. Au point que certains ne veulent plus travailler pour Soubatel.

Exemple édifiant, depuis le concert du 13 octobre 2018 de Pape Diouf à Paris Bercy, plusieurs sociétés et prestataires n’arrivent pas à rentrer leur fonds et pourtant Makhtar Diop dit Makhou avait soutenu à travers les ondes de différentes radios, sites et télévisions partenaires de l’évènement que le budget du concert de Pape Diouf tournait autour de 600.000.000 FCFA, mais rechigne à payer quelques dizaines de millions de francs mais continue de « battrer » sans compter lors des soirées mondaines.

De guerre lasse, certaines structures dont celles de MLM BUSINESS SERVICE ont décidé de saisir la gendarmerie notamment celle de la brigade de Faidherbe après plusieurs mois de négociations sans succès avec SOUBATEL.

Mais cette solution n’a pas eu les effets escomptés, Makhou Diop de Soubatel n’a toujours pas respecté ses engagements pris devant le commandant de Brigade comme stipulés dans la convention de partenariat qui prévoyaient le « paiement des prestations 15 jours après le retour de Paris Bercy ».

Le gérant de MLB BUSINESS relate les faits: « Makou Soubatel a affectué un premier versement de 4 millions et un autre de 2 millions, il nous a ensuite remis deux chèques de 1,5 million de la BIMAO revenus impayés en plus des deux voitures non payées. Jusqu’à aujourd’hui il n’a pas payé le reliquat de 10.500.000 FCFA dont une Mustang et malgré les relances de la gendarmerie, on va finir par croire ce que les gens disent, à savoir qu’il jouirait de relations hauts placés. »

« Je sais ne sais pas si je serai payé un jour, en tout cas, ces gars n’ont plus peur de la gendarmerie, ni de la police, balaye le gérant de MLM BUSINESS SERVICE qui refuse néanmoins de se plaindre.

« Le problème c’est que les paiements ne sont pas réguliers. Cela met en péril mon activité et j’ai des salariés à payer à chaque fin de mois. Et c’est un stress permanent. Là, j’ai de quoi tenir encore un mois, mais pas davantage. ». Le gérant de MLM BUSINESS SERVICE de terminer, ‘’On a signé un contrat en bonne et due forme devant un huissier, cela finira par être réglé devant les tribunaux, car nous avons commis un avocat a promis le gérant et c’est dommage d’en arriver là. »

Dakar-Echo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.