Souffrants de tous les maux, les villageois de Keur Lika et Keur Ndiour crient leur ras-le-bol et menacent

0
augustin-tine-maire-Fandène

Situés dans la Commune de Fandéne à 3 km de la ville deThiés, les villages de Keur Lika et Keur Ndiour «plongent toujours dans le noir au coucher du soleil, faute d’électrification».

«Depuis octobre 2017 à ce jour, des poteaux non raccordés à aucune centrale électrique distante d’un (1) kilomètre sont plantés au cœur de nos villages. Le pire c’est la pénurie d’eau que vivent les habitants de Keur Lika depuis plus de 4 années. Notre village est ravitaillé en eau par des camions citernes. Plus encore les villages nommés ci-dessus sont reliés à la route de Fandéne par une piste latéritique très poussiéreuse et très impraticable pendant l’hivernage», dénoncent les jeunes de Keur Lika et Keur Ndiour.

Après avoir constaté une «discrimination sélective dans lagestion de développement du maire de Fandéne, Dr Augustin Tine ministre des Forces Armées du Sénégal, nous jeunes de ces localités, voulons dans les plusbref délais: l’électrification des villages de Keur Lika et Keur Ndiour ;le goudronnage de la piste Ndiamdioroh – Keur Ndiour ; une solution rapideà la pénurie d’eau du village de Keur Lika » ; raclement-ils avan tde menacer : « Si nos revendications ne sont pas satisfaites dans lesplus brefs délais, nous initierons des actions de protestations de grandes envergures».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.