Sport national : Le CNG interdit le MMA aux lutteurs sous contrat de lutte

0
Sport national : Le CNG interdit le MMA aux lutteurs sous contrat de lutte

Le Comité national de gestion de la lutte (Cng) a pris une mesure à l’encontre des lutteurs qui signent des contrats dans le cadre du MMA.Selon Bira Sène le président, les lutteurs sous contrat se voient interdire de postuler pour le MMA au risque de s’exposer à des blessures.

Lors de son dernier combat au MMA,le lutteur Serigne Dia Alias Bombardier a été mis au Ko par le Polonais, Pudzian et Yamdjie. Pour ce faire,les dirigeants de la lutte  alors décidé de protéger nos lutteurs. Pour eux, ces combats en MMA «exposent véritablement les lutteurs à d’éventuelles blessures qui pourraient compromettre l’exécution des contrats encore en cours», note la circulaire signée par Bira Sène, président du CNG de lutte.

C’est à partir de ce constat que «le CNG de lutte se voit dans l’obligation de limiter la participation aux combats MMA aux seuls lutteurs libres de toute obligation contractuelle», rappelle-t-il.

Selon Bira Sène, «afin de préserver l’intégrité physique des lutteurs et les intérêts des promoteurs, il est désormais interdit aux lutteurs de participer aux combats MMA aussi longtemps que les contrats qu’ils ont signés ne seront pas encore exécutés».

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.