Succession de Fatoumata Matar Ndiaye : « djihad » entre partisans de Awa Niang et Maïmouna Baldé

0

L’ancienne vice-présidente du Conseil économique social et environnemental et Coordinatrice des femmes de l’APR à Pikine doit se retourner dans sa tombe, avec la guerre froide suscitée par sa succession à la tête des femmes de cette localité.

En effet, écrit sanslimitesn.com, des partisans du deuxième questeur à l’Assemblée nationale Awa Niang et ceux de Maïmouna Baldé, Directrice du Centre « Guinddi », se sont affrontés hier sans répit pour porter leur leader au pinacle.

Une scène surréaliste, si on l’on rappelle encore la façon atroce par laquelle Fatoumata Matar Ndiaye a perdu la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.