SUCCESSION DU PRÉSIDENT MACKY SALL : Mansour Faye juge le débat prématuré

0

Le maire de Saint-Louis, par ailleurs ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, a déclaré que la succession du Président Macky Sall «n’est pas à l’ordre du jour, et  il n’y a pas de bataille ni d’ambition à manifester» dans le parti.

Le débat sur la succession du Président Macky Sall commence à prendre de grandes proportions à l’Alliance pour la république (Apr). Après le Chef de l’Etat qui a sifflé la fin de la récréation, le maire de la ville de Saint-Louis, interpelé sur la question en marge de la célébration du Magal des «deux Rakaa», juge  le débat prématuré. Pour faire  taire la polémique autour de la succession, Mansour Faye estime que «la succession du Président Macky Sall n’est pas à l’ordre du jour dans le parti et il n’y a pas d’ambition à manifester».
Pour lui, l’entreprise de distraction ne passera pas car l’heure est au travail pour satisfaire les préoccupations du peuple. «Il n’y a pas de bataille d’ambitions dans le parti. Le Président Macky Sall a été élu et réélu brillamment au mois de février dernier. Aujourd’hui, il faut l’accompagner. Il faut que cela soit clair pour tout le monde», a-t-il fait savoir. «A l’échelle du parti, nous ne sommes pas dans ce débat», a ajouté Mansour Faye. «Actuellement, l’heure est au travail et rien ne peut plomber l’action du Président de la République et de son gouvernement pour apporter des solutions idoines aux préoccupations essentielles des Sénégalais», a-t-il poursuivi. «Nous autres, nous nous inscrivons dans la dynamique dans laquelle nous sommes depuis 2012 pour accompagner le chef de l’Etat à aller plus loin dans la consolidation des progrès qu’il a déjà accomplis dans son premier mandat». Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a engagé ses camarades de parti à taire les «supposées guerres de positionnement qui commencent à se faire jour cinq mois seulement après la brillante réélection du Président Sall pour un second et dernier mandat».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.