TOUBA : Mamadou Ka écope de 2 ans pour le viol de sa belle-soeur sourde-muette

0

Mamadou Ka a de l’audace. Agé d’une quarantaine d’années, ce boutiquier domicilié au quartier de Touba Darou Khoudoss,  marié à deux femmes et père de trois enfants, comparaissait hier, vendredi 19 avril, devant le tribunal des flagrants délits de Diourbel pour le vi*l de sa belle-soeur, N.S.
Les faits ont eu lieu le 25 novembre 2018. Ce fameux soir, Mamadou Ka attend que toute la famille soit dans les bras de Morphée pour aller s’introduire dans la chambre de la mère de N.S. Il surprend l’infortunée jeune fille dans son sommeil et la force à coucher avec elle. Malheureusement pour Mamadou Ka, N.S raconte sa mésaventure à sa cousine.
Au petit matin, N.S est transportée à l’hôpital Ndamatou de Touba où elle sera soumise à un examen par la gynécologue. Cette dernière atteste de relations sexuelles récentes. Alors que la famille tente un règlement à l’amiable, Mamadou Ka menace de porter plainte pour fausses accusations.
C’est ainsi que la mère de N.S se décide à porter l’affaire en justice. Mamadou Ka est arrêté et inculpé de vi*l sur une personne mentalement déficiente. Devant la barre, l’accusé a tout nié déclarant avoir été victime d’une machination de la part de la famille de N.S. Mais le récit de sa victime, relayé par sa mère à la barre, démonte les déclarations du prévenu.
Au terme de son réquisitoire, le procureur a requis contre Mamadou Ka cinq ans ferme. Rendant son verdict, le tribunal des flagrants délits de Diourbel a reconnu Mamadou Ka coupable des charges et l’a condamné à deux ans de prison en plus de 600 mille francs Cfa de dommages et intérêts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.