TOUBA : Un courtier de 49 ans écroué pour escroquerie foncière

0
D.N. est retourné à la prison centrale de Diourbel. L’homme âgé de 49 ans a été cueilli par les policiers du commissariat de Ndamatou samedi dernier vers 20 h 30 à son domicile situé à Touba.
 
Selon des informations , le courtier a été présenté lundi dernier au juge du tribunal de grande instance de Diourbel pour escroquerie foncière. Mais il a été inculpé et écroué à la maison d’arrêt et de correction de ladite capitale régionale.
Le susnommé avait vendu un terrain à une dame, à 1 million 800 000 Fcfa au quartier Firwdasi à Touba. Mais le courtier a revendu à C.A.M une parcelle dudit terrain à l’insu de ladite propriétaire. Ce dernier lui a remis  le montant de 600.000 F Cfa équivalant au prix de ladite parcelle.
 
L’acquéreur a réclamé un acte de vente au courtier qui lui a fait croire que le propriétaire du terrain va s’en charger dès son retour à Touba. D.N. n’avait pas honoré sa promesse et  faisait faux bond au jeune homme désirant construire son domicile.
 
Las d’attendre, l’acquéreur de la parcelle y a acheminé 2 tonnes de ciment pour entamer les travaux de son domicile. Mais la dame, propriétaire légitime du terrain s’est invitée sur les lieux pour bloquer le chantier.
 
Conscient qu’il a été roulé à la farine et escroqué de 600.000 Fcfa, C.A.M a porté plainte contre le courtier. Mais ce dernier refusait de déférer à la convocation de la police. Selon des informations de Seneweb, D.N était activement recherché depuis des jours. Malheureusement pour lui, l’homme âgé de 49 ans a été surpris nuitamment à son domicile par les policiers du commissariat de Ndamatou.
 
Habitué des faits, l’homme est connu des services de police. Il a été emprisonné  plusieurs pour des faits similaires. En avril 2019, D.N avait été écroué pour détention et mise en circulation de faux billets de banque. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.