Trafic de faux billets: un marabout guinéen arrêté avec une valeur de plus de 3 millions F cfa

0
Arrestation d’un guinéen pour trafic de faux billet aux Parcelles Assainies
Un coup de filet à l’actif des policiers du commissariat des Parcelles-Assainies qui ont démantelé un trafic de faux billets de banque. Selon des informations exclusives de Seneweb, les hommes du commissaire Balla Kébé ont fait tomber un marabout guinéen qui détenait par devers lui  une valeur de plus de 3 millions francs cfa. Détails !
 
 
Le sieur Condé.A  risque gros ! Ce ressortissant guinéen s’activant dans le faux monnayage a été présenté au procureur ce vendredi matin.

 Le faussaire âgé d’une trentaine d’années a eu la malchance de tomber dans les filets des policiers du commissariat des Parcelles-Assainies.
 
Les limiers ont reçu un renseignement relatif à  la présence d’un individu de nationalité étrangère qui s’adonnait au trafic de faux billets de banque à l’Unité 26.
 
C’est suite à cette information qu’une mission a été donnée aux éléments de la brigade de recherches dudit service de démanteler cette entreprise délictuelle.
 
A l’issue d’une longue filature, les hommes du commissaire Kébé ont surpris le marabout incriminé dans un salon de coiffure d’après des sources de Seneweb proches du parquet.
 
La perquisition effectuée au domicile de ce ressortissant guinéen, à l’unité 26 , s’est révélée fructueuse. Les policiers ont découvert, dans sa chambre, un sachet contenant trois lots constitués de papier blanc noirci découpé en format de billets de banque de dix-mille-francs. Le tout  représenté une valeur de trois-millions-cent-dix-mille-francs , un linceul ainsi qu’un lot de chapelets de long format.
 
Soumis à un interrogatoire dans les locaux du commissariat puis entendu sur procès-verbal, Condé. A a reconnu son statut de faux-monnayeur  d’après nos sources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.