UGB : Le directeur du Crous corse les mesures pour mettre fin au « nguénté tùbab »

0
UGB : Le directeur du Crous corse les mesures pour mettre fin au « nguénté tùbab »
Top Banner

Education

UGB : Le directeur du Crous corse les mesures pour mettre fin au « nguénté tùbab »

Single Post
UGB : Le directeur du Crous corse les mesures pour mettre fin au « nguénté tùbab »

Le directeur du Centre régional des Œuvres Universitaires et sociales de l’Université Gaston Berger de Saint Louis (Crous) est encore une fois monté au créneau, ce mardi, face à la presse, pour annoncer les nouvelles mesures prises pour mettre fin à la restauration sans tickets appelée « nguénté tùbab ». C’est à la suite d’une perte de 40 millions de FCFA occasionnée par cette décision prise par les étudiants de l’Ugb.

Afin de mettre un terme à cette pratique, le DG du Crous décide de mettre les étudiants face à leurs responsables en fermant tous les restaurants à chaque fois qu’il y a une journée sans tickets.  « Les retards de paiements de bourses ne peuvent pas être une raison car c’est dans toutes les universités du Sénégal. Et l’UGB n’est pas une université à part et ne doit pas toujours s’illustrer avec des journées sans tickets », tonne-t-il.

Selon le directeur Pape Ibrahima Faye, le Crous perd chaque année beaucoup d’argent à cause des journées sans tickets initiées par les étudiants. L’année  dernière dit-il, sur les 5 mois, les étudiants ont décrété 3 mois de journée sans tickets. Ce qui revient à plus de 100 millions FCFA de perte. Et actuellement, informe-t-il, le Crous a une dette d’un milliard 137 millions FCFA envers les  repreneurs.

A cause des étudiants, le directeur signale que le Crous n’a plus les moyens qu’il avait. Et pourtant, ajoute Pape Ibrahima : «  nous faisions des efforts supplémentaires pour multiplier les investissements car on doit préserver le futur. »

C’est incompréhensible, selon lui, de faire des journées sans tickets alors qu’ils payent 50 F pour le petit déjeuner, 100F pour le déjeuner et 100 pour le dîner.

D’ailleurs, informe Faye, le Crous a même initié des bourses de restauration rien que pour atténuer ce phénomène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.