Un chauffeur de Ndiaga Ndiaye s’explique au tribunal : « Beussna frein, wayé fékoumafa dara »

0

T.D est un chauffeur de Ndiaga  Ndiaye qui a le vent en poupe  à cause des accidents qu’il ne cesse de collectionner. Il n’y a pas longtemps, il a fait un choc à Yarakh  où plusieurs de ses passagers étaient blessés. Son permis de conduire lui fût retiré   mais  une attestation temporaire signée par la police ou la gendarmerie leur permet entre autres de contourner cette mesure disciplinaire. T.D qui ne semblait  pas secoué par sa situation continuait à « mettre brique sur son accélérateur »jouant les rallye-guerriers comme à son habitude. Mais comme tout excès est nuisible, il renversa encore son Ndiaga  Ndiaga en roulant à vive allure sur l’axe menant à l’église aux parcelles assainies. Bilan : plusieurs passagers blessés même si aucun mort n’a été dénombré. Les victimes portèrent l’affaire devant la justice et T.D fût ainsi  déferré au parquet. Ce mercredi devant la barre, le mis en cause n’a pas cherché de midi à 14 heures. Il a simplement lâché à l’endroit du président de la cour en Ouolof : « Beussna frein wayé fékoumafa dara » suscitant ainsi l’hilarité de toute la salle. Mais de visu, le procureur lui asséna de croire en Dieu car  le mis en cause  mâchait par devers sa langue ce qui ressemblait à un « anti-prison ». Ainsi au terme des l’audience, T.D  a écopé de 6 mois  dont 1 ferme.

Assane SEYE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.