Unité de confection chinoise à Diamniadio : Tailleurs et artisans de Thiès vent debout !

0
101

L’implantation d’une unité de confection chinoise dans le pôle urbain de Diamniadio, annoncée le président Macky Sall après la visite du président rwandais Paul Kagamé, a mis en colère les acteurs de la filière textile. Notamment les artisans de Thiès et l’Association nationale des tailleurs du Sénégal qui ont fustigé une telle mesure qui selon eux, va tuer les millions d’acteurs dans le secteur et fragiliser le tissu économique.

Ils disent condamner avec la dernière énergie cette décision et sont prêts à faire face à cette « tentative de viol de leurs droits en tant que citoyens payant régulièrement l’impôt à l’Etat. Aujourd’hui, les petites et moyennes entreprises (Pme), en l’absence de subvention d’accompagnement, sont au bord de la faillite », font-ils constater face à la presse.

Cette unité, une fois fonctionnelle, « va inonder le marché local de chemises, jeans, pantalons, costumes, maroquineries, tenues de sports, etc. mais de qualité douteuse », ce qui, est un manque de reconnaissance du génie sénégalais, a déploré Ndiaga Wade, porte-parole du mouvement cité par le quotidien L’As.

Interpellant le chef de l’Etat, ils ont appelé leurs pairs à s’inscrire massivement sur les listes électorales, avant de menacer de vote sanction à la présidentielle de 2019, si leurs préoccupations ne sont pas prises en compte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here