Vidéo-« La statue de Faidherbe remise à sa place »; les sénégalais sidérés Regardez

0

Écosse

Rangers FC – Celtic FC (13h)
Il a fallu attendre quatre ans – entre 2012 et 2016 – pour revoir les Rangers en Première Division écossaise, et redécouvrir par la même ce que le derby de Glasgow, le «Old Firm», avait de si beau à offrir. Certes, la saison passée, cinq des six confrontations entre le Celtic et les Rangers ont tourné à l’avantage des coéquipiers de Moussa Dembélé (un match nul). Mais elles ont, au moins, servi de rappel : les duels entre les deux géants d’Ecosse, qui rassemblent à eux deux 102 victoires en Championnat, génèrent une passion qui dépasse le simple cadre du sport.Angleterre

West Ham – Tottenham (13h30)
Il y a peu, les derbies londoniens entre West Ham United et Tottenham avaient pour majestueux théâtres le Boleyn Ground, aussi appelé Upton Park, et White Hart Lane. Deux enceintes mythiques, à la sonorisation cosmopolite qui respirait le football. Mais les clubs résidents ont fraîchement déménagé pour plus grand, plus moderne et – surtout – plus profitable d’un point de vue financier. Tottenham s’est cette saison installé à Wembley, maison provisoire en attendant la livraison de son nouvel outil prévue pour 2018, alors que West Ham avait pris un an plus tôt ses quartiers au stade olympique. Samedi après-midi, ce sont les Hammers qui reçoivent dans leur jardin.Russie

Dynamo Moscou – CSKA Moscou (15h30)
Qu’on se le dise tout de suite, le match qui oppose le Dynamo au CSKA n’est pas le derby le plus chaud de Moscou : il n’a pas la portée, culturelle et antagonique, d’une confrontation entre le CSKA et le Spartak. Les relations entre les supporters des deux équipes sont mêmes plutôt amicales. Mais, ce samedi, le CSKA pourrait monter sur le podium du Championnat russe en cas de victoire.Italie

Juventus – Torino (20h45)
Il fut un temps, la Juventus et le Torino se disputaient la suprématie d’une ville en même temps que le titre de meilleure équipe d’Italie. Le sommet de cette rivalité, sur le plan sportif, ayant été atteint lors de la saison 1976/77, quand la Juventus eut remporté le Scudetto un point devant son voisin : les deux équipes avait alors battu le record de points de l’époque. Mais le «derby della Mole» a perdu de sa superbe depuis de longues années. Le Torino, désormais incapable de lutter avec les moyens – financiers et humains – de la Vieille Dame, est même resté plus de vingt ans – entre le 9 avril 1995 et le 26 avril 2015, pour un total de dix-sept confrontations – sans s’imposer dans le derby turinois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.