Violence conjugale : Quand la série « Pod et Marichou » encourage la …

0

Par jalousie Eva revoie son mari, Pod « à la case de l’homme »  en coupant son s…alors que ce dernier est  marié à trois femmes.

La séquence de l’épisode 19 de la saison 3 de la série   ajoute de l »huile sur le feu et encourage les femmes qui refusent  catégoriquement la polygamie.

Depuis plusieurs semaines, les violences conjugales défraient la chronique, la série au lieu de jouer le rôle de régulateur  social sème la polémique. Pas plus tard qu’hier, Aida Mbacké, la femme qui a brûlé vif son mari a été entendue. Et, pour justifier sa forfaiture, cette dernière soutient que son défunt mari aurait pris une « gnarel » c’est pour cela qu’elle l’a tué.

Dans les régions, les  femmes se battent, se mordent,  s’ébouillantes à tout va. Elles vont jusqu’à  faire recours à des pratiques mystiques pour être seules dans leur ménage.

Derrière l’acte de Eva se cachent plusieurs messages à retenir.

La nouvelle génération n’est pas prête à accepter la polygamie.  Monsieur, Madame et le chien est le mot d’ordre. La règle est intransigeante à qui veut entendre.

Pendant ce temps, la série Pod et Marichou alimente tous les débats sur la toile, buzz ou bad buzz, en tout cas, les commentaires vont bon train.

     

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.