Violences Conjugales : M. Seydi frappe son épouse avec un casque de motard

0

M. Seydi est poursuivi pour violences conjugales, coups et blessures volontaires pour avoir battu son épouse avec un casque de motard. De multiples scènes de violences ont émaillé le quotidien de ce couple. Toutes n’ont pas fait l’objet d’une plainte. Et ce n’est pas la première fois que le mis en cause frappe sa conjointe avec son casque de motard.

La première fois qu’il avait corrigé la malheureuse, elle s’en était sortie avec de graves blessures à la tête. Ce qui l’avait empêchée de travailler pendant 15 jours. La victime, O. Seck, raconte que les scènes de violences sont récurrentes.

« Chaque fois qu’il me battait, je me disais dans la tête que j’allais le quitter car ne pouvant plus supporter ses accès de violences, son insolence et son arrogance. Je suis restée dans ce ménage à cause de mes trois enfants », raconte la plaignante.

La « correction » de trop est à l’origine de la plainte de la malheureuse épouse.

« Nous étions au restaurant en train de dîner avec nos 3 enfants. Au cours du diner, son téléphone portable a sonné. Après avoir répondu à l’appel, il était devenu furieux. Une fois à la maison, il a demandé à entretenir des relations sexuelles. Face à mon refus, il m’a giflée à plusieurs reprises avant de me donner plusieurs coups de poings. Il a fini par prendre son casque de motard pour me frapper avec », a encore déclaré la dame O. Seck.

Face aux policiers, le mis en cause a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

« Je reconnais mes accès de colère et les multiples abus sur ma femme. Mais j’ignore les raisons qui me poussent à me comporter de la sorte avec elle. J’ai consulté plusieurs fois des marabouts pour savoir ce qui se passe réellement dans notre couple car je n’aime que ma femme. Mais à chaque fois, on me fait savoir que nous sommes victimes de maraboutage. C’est ce qui explique l’instabilité dans notre couple », s’est défendu l’époux tout en disant regretter son acte.

Après ses aveux, il a été arrêté et placé en garde à vue. Ce, bien que son épouse ait retiré sa plainte sous la pression de sa famille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.