Violences faites aux femmes : l’église hausse le ton

0

En visite pastorale depuis jeudi à la paroisse Saint-Paul de Grand-Yoff, l’archevêque de Dakar a, lors d’un forum dans cette localité, dénoncé les violences faites aux femmes. En présence du maire de la commune, Madiop Diop, Mgr Benjamin Ndiaye a soutenu que la consommation abusive d’alcool et l’usage de drogue sont à l’origine de ces pratiques rétrogrades. C’est ainsi qu’il invite au sens des responsabilités. « C’est honteux et c’est une plaie dans nos communautés. C’est aussi un problème d’assainissement et un enjeu d’écologie humaine qui mérite qu’on en fasse un plan d’action. La violence faite aux femmes est une dénonciation très courante, aujourd’hui.

C’est vraiment un manque de respect de la créature, parce que vous utilisez la force contre une personne plus faible que vous. Pourquoi ? », s’est indigné l’archevêque de Dakar. Selon Mgr Benjamin Ndiaye, cela est contraire à la religion. « Quand on voit tout le respect qu’on doit à la femme, parce que mère, nous nous devons de les protéger, pas de les violenter. Une maman, on la respecte, franchement ! », martèle-t-il. Il a aussi incité les Sénégalais à avoir des comportements éco-citoyens. À cet effet, il pense que l’Eglise doit être le fer de lance en vue de les pousser à un changement de mentalité, en ayant des attitudes plus respectueuses de l’environnement.

La question de l’emploi des jeunes et des femmes, la misère des populations, les difficultés quotidiennes et tant d’autres questions ont été abordées par l’archevêque au cours de cette visite.  Il a, en outre, lancé un appel aux chrétiens pour plus de solidarité afin d’achever les travaux de construction de l’église Saint-Paul de Grand-Yoff.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.