Viols en RCA: Bangui déplore le non-lieu de la justice française

0

La semaine dernière, la justice française a ordonné un non-lieu dans l’affaire des accusations de viols portées contre des soldats de l’opération Sangaris en Centrafrique. Les juges d’instruction ne sont pas parvenus à établir l’implication de militaires français dans des viols d’enfants autour de la base de Mpoko en 2013 et 2014. Le gouvernement centrafricain déplore cette décision

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.