Voici ce qui peut faire perdre à Macky…les Législatives et la Présidentielle

0
Macky

A bien y réfléchir, Mahmoud Saleh, le directeur de cabinet du président Macky Sall, n’a pas eu tort de dire que les résultats des locales vont déterminer la candidature de Macky Sall en 2024. Il a été mal compris et pourtant ses prédictions découlent d’analyses logiques. Selon plusieurs experts, si la coalition Benno Bokk Yaakaar perd les élections Locales, la saignée va continuer aux législatives et à la présidentielle de 2024.

Il serait pratiquement impossible pour la coalition au pouvoir de perdre la majorité des 557 collectivités locales au soir du 23 janvier 2022. L’opposition est certes présente dans les grandes villes mais pas dans tous les départements. Les dépôts des listes des investitures ayant été des filtres, l’opposition a vu plusieurs de ses listes rejetées par l’administration territoriale. Donc la victoire de l’opposition semble compromises sur l’étendue du territoire car elle semble ne s’intéresser qu’aux grandes villes comme Dakar, Ziguinchor, Thiès, Saint-Louis, Mbacké et Touba.

Les grosses pontes de l’opposition sont têtes de listes dans ces grandes villes. Mais sur le reste de l’étendue du territoire, elle est représentée par des visages inconnues. Donc, il serait très difficile que la coalition Benno Bokk Yaakaar perde la majorité des 557 collectivités. Et le sachant, le théoricien Mahmoud Saleh pose déjà les jalons de la victoire de Benno Bokk Yaakaar pour anticiper sur leur triomphe incontestable aux législatives qui est l’objectif visé par le président Macky Sall.

Le vice « Saleh »

Le directeur de cabinet est un théoricien de la politique qui peut être le sujet d’une thèse en sciences politiques. Mahmoud Saleh sait très bien que dans l’ensemble des collectivités locales, la coalition Benno Bokk Yaakaar sortira majoritaire. C’est comme si vous opposez l’équipe de Liverpool à l’équipe de Navétane, Khandalou de Rebeuss. Et si par extraordinaire, Khandalou battait Liverpool, ce serait la fin de Liverpool. C’est ce que voulait dire Mahmoud Saleh à ses partisans : « Les élections locales à venir ne seront locales que de nom. Les résultats seront déterminants pour les élections législatives. Nos résultats vont trancher le débat sur la candidature de Macky SALL à la présidentielle de 2024 »…

Mahmoud Saleh en le disant prépare aussi l’opposition à sa défaite aux locales mais aussi à l’acceptation de sa défaite aux prochaines élections législatives qui se tiendront aussi en 2022. Et si la coalition au pouvoir gagne les Locales, elle n’aura aucune raison de reporter les législatives qu’elle est sûre de gagner. C’est dans ce contexte que Mahmoud Saleh a fait cette annonce pour préparer l’opinion aux victoires successives de la coalition aux législatives et de Macky Sall à la prochaine présidentielle qui pourra être le remake de 2019…un coup KO au premier tour.

Lorsque Mahmourd Saleh prononçait sa fameuse phrase sur les Locales, tous les opposants ont concentré leur colère sur le 3ème mandat de Macky. Et personne n’a lu entre les lignes. Macky se présentera à un troisième mandat comme Abdoulaye Wade. Le 23 juin 2011 et son lot de morts lors des manifestations, n’a pas empêché Wade d’être candidat. Et Macky Sall s’achemine inexorablement vers une troisième candidature. Et Mahmoud Saleh prépare les consciences aux prochains sacres de Macky dans toutes les élections à venir…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.