Voici le roi africain qui veut aider à reconstruire la cathédrale de Notre-Dame de Paris

0
Krindjabo King Amon N'Douffou V (R) officiates a ceremony as US civil rights activist Jesse Jackson (not in photo) is named "son" and "prince" of Sanwi on August 12, 2009 in the village of Krindjabo in the southeast of the Ivory Coast. Jackson inherited the titled from another Jackson, Michael who was also honoured with the title in 1992 during his visit. Jesse Jackson is on a three-day visit to the Ivory Coast invited by the association of "Young Patriots", partisans of President Laurent Gbagbo. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

Le roi de Krindjabo, capitale du royaume du Sanwi, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, va faire un don pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, où avait été baptisé dans les années 1700, Louis Aniaba, un prince du royaume.

« Je suis en pleine consultation avec mes notables, nous allons faire un don pour la reconstruction de ce monument », a déclaré à l’AFP le roi Amon N’Douffou V.

« Les images (de l’incendie) ont troublé mon sommeil et je n’ai pas pu passer la nuit, car cette cathédrale représente un lien fort entre mon royaume (le Sanwi, un protectorat français depuis juillet 1843) et la France », a souligné le souverain du royaume akan – grand groupe ethnique qui s’étend de la Côte d’Ivoire au Togo.

A l’âge de 15 ans, le prince Aniaba, noble local, avait été emmené en France en 1687 par le chevalier d’Amon en gage de fidélité à Louis XIV. Il avait été baptisé par Bossuet et avait pris le prénom de son parrain : Louis. Il devint Louis Aniaba, avant d’être nommé officier dans le régiment royal, avec le grade de capitaine.

Louis XIV le distinguera de « l’Ordre de l’Étoile de Notre-Dame » et le 12 février 1701, il reçut les insignes de son ordre dans la cathédrale Notre-Dame avant de repartir en Côte d’Ivoire.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.