Vol avec violence et meurtre : Abdoulaye Thiombane accusé d’avoir tué Wally lors d’une agression

0
Vol avec violence et meurtre : Abdoulaye Thiombane accusé d’avoir tué Wally lors d’une agression

L’accusé Abdoulaye Thiombane risque gros. Traîné devant la barre de la chambre criminelle de Dakar pour association
de malfaiteurs, vol commis la nuit avec usage de moyens de locomotion et meurtre, il encourt 10 ans de réclusion criminelle. Il sera fixé sur son sort le 16 novembre prochain.

Dans la nuit du 20 au 21 novembre 2015, Wally Ndour avait fait l’objet d’une attaque à Ships. Victime de nombreuses blessures occasionnées par ses agresseurs, il a fini par rendre l’âme. Les faits se sont produits en présence d’Abdou Lahat Sow et Massaer Ndiaye.

Néanmoins, souligne L’As, une enquête a été ouverte pour élucider la mort de Wally Ndour. Sur la base des investigations menées par la Police, Abdoulaye Thiombane a été arrêté deux mois après les faits. Comparaissant hier devant la barre de Chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs, vol commis la nuit avec usage de moyens de locomotion et meurtre, Thiombane a été cité dans une autre agression dont la victime est Abdourahmane
Diallo.

Hier, l’accusé a nié tous les faits qui lui sont imputés. Il soutient que le faits des faits, il a entendu une foule crier au voleur avant de lui lancer des pierres dont l’une a touché sa tête. C’est ainsi que le chef de quartier est venu à sa rescousse pour l’extirper de la foule. Alertés, les éléments du commissariat de Pikine ont rappliqué sur les lieux pour l’embarquer dans leur fourgonnette.

«Au moment de mon déferrement, on m’a accusé du meurtre d’un certain Wally Ndour qui a été mortellement poignardé lors d’une agression. Alors que c’était la première fois que je mettais les pieds à Pikine. Je n’étais même pas sur une moto. Je marchais tranquillement sur la route pour rejoindre l’arrêt de cars rapides. C’est à la police que j’ai vu Abdourahmane Diallo pour la première fois», s’est-il dédouané.

Et le juge de lui rappeler qu’Abdourahmane Diallo a été agressé par deux individus qui étaient sur une moto de couleur
bleue le 13 janvier 2016. «L’un d’eux s’est emparé de son sac. Par la suite, ils ont heurté leur motocyclette. «Lorsque vous êtes tombés, vous avez été poursuivis par la foule qui a réussi à vous attraper car vous étiez réfugié dans les marécages de même que ton acolyte qui s’est fondu dans la nature», a souligné le magistrat. Selon le parquet général, il y a beaucoup de zones d’ombre dans cette affaire. Car, poursuitil, les témoins ne se sont pas présentés. C’est pourquoi, il a requis l’acquittement pour le meurtre et 10 ans de réclusion criminelle pour les autres chefs d’inculpation. La défense a plaidé l’acquittement en faveur de l’accusé. Délibéré le 16 novembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.