Wade écrit une lettre d’avertissement à Farba Senghor et menace de l’exclure

0
on note une relative accalmie, mais, dans le fond, le Parti démocratique sénégalais (Pds) traverse une crise extrêmement profonde. La réunion d’hier du Comité directeur en est la parfaite illustration. Dans tous ses états, après une sortie musclée de Farba Senghor contre le coordonnateur du Pds Oumar Sarr, Me Abdoulaye Wade a écrit une lettre d’avertissement à son chargé de la Propagande pour lui demander de se tenir coi, sans quoi, il va le sanctionner lourdement. C’est Abdoulaye Faye, le chargé de la Discipline, qui a lu la lettre en l’absence de Farba Senghor, qui n’a pas assisté au Comité directeur.

Les relations entre le Président Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais et son ancien ministre de l’Agriculture, chargé de la Propagande, Farba Senghor, se détériorent à un rythme inattendu. Alors que tout le monde considérait Farba Senghor comme son fils, Me Abdoulaye Wade a posé un acte auquel personne ne s’attendait. Hier, en pleine réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais, Abdoulaye Faye, le chargé de la Discipline du parti libéral, a lu une lettre d’avertissement que Me Wade a personnellement écrite à l’intention de Farba Senghor. Dans la missive, le pape du Sopi met en garde Farba Senghor contre toute forme de récidive suite aux attaques personnelles de ce dernier à l’encontre du secrétaire général adjoint national et coordonnateur du Pds.Cette lettre d’avertissement est le premier jalon qui peut conduire à l’exclusion de Farba Senghor du Parti démocratique sénégalais. Après lecture de la lettre, les membres du Comité directeur ont appuyé Me Wade dans sa décision.

Farba Senghor avait attaqué Oumar Sarr sur la Dtv

Cette affaire n’est que la résultante de camps et de clans qui se sont formés au Parti démocratique sénégalais depuis un bon bout de temps. Certains accusent Oumar Sarr et «sa» clique de vouloir «vendre le parti à Macky Sall». Selon eux, Oumar Sarr pose de plus en plus des actes qui font croire à un rapprochement avec le pouvoir actuel. Ces tenants de la «ligne dure» ne sont pour aucune espèce de compromis ressemblant à de la compromission avec le régime de Macky Sall. Pour eux, le chef de l’Etat ayant emprisonné leur candidat et une bonne frange du Pds (le secrétaire général adjoint Oumar Sarr, le patron de la Fédération nationale des cadres libéraux Abdoul Aziz Diop, le patron de l’Union des jeunesses et travaillistes libérales Toussaint Manga, la plus influente des femmes Aïda Ndiongue, l’avocat le plus engagé Me Amadou Sall et bien d’autres personnes), seule la confrontation avec le régime peut permettre au Pds de revenir au pouvoir. Invité sur la Dtv, Farba Senghor, un des partisans de la ligne dure, avait attaqué frontalement Oumar Sarr. Une énième attaque qui a poussé Me Wade à prendre cette ferme mesure contre Farba Senghor.

Farba Senghor absent au Comité Directeur

Mais Farba Senghor n’était pas présent au Comité Directeur d’hier. On ne sait pas comment il réagirait s’il était présent. Mais, selon certaines informations, il aurait fait amende honorable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.