Yeumbeul: Un gang d’agresseurs envoie leur dénonciateur aux urgences

0

M. Kébé, admis aux urgences de l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff depuis jeudi dernier, lutte toujours contre la mort. Il a été victime d’une vendetta d’un gang d’agresseurs.

M. Kébé, suite au vol de sa moto, avait identifié les deux auteurs, avant de déposer une plainte contre eux, au niveau du commissariat de Yeumbeul-Comico. Ainsi, les hommes du commissaire Cheikh Ahmed Tidiane Diallo ont mis en branle la machine judiciaire. Au cours de l’enquête, les limiers ont interpellé les deux voleurs, membres d’un gang d’agresseurs. Mais l’arrestation de ces malfaiteurs a suscité la colère noire de leurs compères.

Àinsi, cinq membres du gang ont effectué une descente nocturne à Diouma Peul Fouta, une localité de Yeumbeul où ils ont surpris le dénonciateur de leurs deux compères arrêtés. Et, le propriétaire de la moto volée a été poignardé violemment et blessé au niveau des côtes.

Évacué à l’hôpital de Yeumbeul, M. Kébé sera ensuite référé aux urgences de l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff.

D’après Seneweb, informés de cette agression, les policiers de Yeumbeul-Comico ont rappliqué sur les lieux indiqués. L’enquête ouverte par les hommes du commissaire Diallo a permis de mettre la main sur l’un des cinq agresseurs de M. Kébé ainsi que son acolyte. Ce dernier a été surpris dans la chambre du malfrat Corréa, lors de la descente policière.

Soumis à un interrogatoire serré, M. Corréa a confié qu’il a assisté à l’expédition punitive. Toutefois, il a nié son implication dans cette affaire.

Au terme de l’enquête, M. Corréa et l’autre suspect ont été présentés au procureur pour association de malfaiteurs et agression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.