Youssou N’dour: « J’ai eu la bénédiction de Manu Dibango »

0

La mort d’un géant, le saxophoniste camerounais Manu Dibango est mort ce mardi 24 mars, près de Paris, des suites du coronavirus. Il avait 86 ans. Le créateur de « Soul Makossa » était une fierté pour toute l’Afrique et un trait d’union entre le continent et l’Occident. Youssou N’dour était l’un de ses disciples. En ligne de Dakar, le célèbre artiste sénégalais répond aux questions de Christophe Boisbouvier de RFI.

« C’est une grande perte, c’était un grand frère, père de la musique africaine moderne. C’est une énorme perte pour l’humanité et pour l’Afrique. Soul Makossa m’a fait aimer la musique. Je me souviens de notre première rencontre à Abdijan. Il m’a parlé d’un des mes albums qu’il venait d’écouter et ça m »a beaucoup touché. J’ai suivi son chemin et j’ai eu sa bénédiction. C’est un des précurseurs de la World Music. A Dieu grand frère, mes condoléances à sa famille et au Cameroun.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.