Zeyna, condamnée à 2 mois de sursis : « J’ai informé mes amis à travers un SMS » Adja Diallo s’excuse à la barre du tribunal

0

Zeyna Diene, condamnée à 2 mois de sursis : « J’ai informé mes amis à travers un SMS »
Elle a 27 ans. Comptable de formation, elle reconnait avoir informé ses amis de son mariage:  » Je n’avais pas invité beaucoup personnes. Par contre, j’ai informé quelques amis de mon mariage à travers un SMS. Ce n’était pas une invitation. J’avais écrit que je vais me marier samedi et votre présence me ferait plaisir. Je ne sais pas le nombre de personnes qui sont venues à la cérémonie. Personnellement, j’avais invité 10 personnes » révélera t’-elle. Face aux enquêteurs, la nouvelle mariée avait reconnu les faits, assumant avoir invité le pseudo « Snapeur du Président Sall », Niang Kharagne « pour la visibilité de la cérémonie ».

Adja Diallo s’excuse à la barre du tribunal

« Zeina m’a invité à son mariage. Vraiment elle m’avait dit qu’il s’agissait d’une cérémonie en mode confinement très discrète. Lorsque j’ai constaté qu’il s’agissait en réalité d’un rassemblement en temps de Covid-19, je suis restée parce que j’étais très émue par leur union. C’est pourquoi je suis restée. Je suis sincèrement désolée. Je ne pensais pas que cela allait se terminer ainsi. Je vous demande pardon »

Mansour Ndao face au juge : «J’étais le distributeur de billets de banque»

«J’ai fait mon devoir d’assister au mariage. Mais je ne pensais pas qu’il y’aurait d’autant de personnes. Je suis venu à 15 heures et je suis rentré à 16 heures. Il y’avait plus de 10 personnes. C’est bel et bien moi qui distribuait des billets de banque à Alassane Mbaye dans la vidéo mais, je n’étais pas au courant qu’on me filmait. J’ai assisté à la cérémonie par ce que je fais partie de la famille. Ma seule erreur est que j’étais un distributeur automatique de billets de banque pour les griots » avouera-t-il avant de solliciter la clémence du juge.

Quant au « griots des Vips », Ndeye Fatou Diouf Alassane Mbaye, ils disent avoir pris part au mariage pour chanter les louanges de la mariée. « Rien de plus » se sont-ils accordés à dire comme s’ils s’étaient passés le mot.

DAKARPOSTE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.