Ziguinchor: “La candidature de Sonko est une tactique…”, Souleymane Niang

0

Le leader du parti Pastef / Les patriotes a candidaté pour la mairie de Ziguinchor en vue des prochaines élections locales du 23 janvier 2022. Une candidature de dernier moment qui a suscité moult commentaires. Mais selon le journaliste, Souleymane Niang, c’est une tactique face à la situation actuelle.

Le directeur de l’information chargé de la stratégie et du développement au sein du groupe Futurs Médias (GFM) estime qu’il est important que certains candidats passent leur test. Seulement, précise-t-il, Ousmane Sonko n’en fait pas partie puisqu’ayant déjà participé à une élection présidentielle et obtenu un score. “Je considère que la candidature de Ousmane Sonko à la mairie de Ziguinchor relève d’une tactique. Je suis persuadé, qu’il y a quelques semaines, le leader du Pastef n’était pas sûr de vouloir candidater dans la commune de Ziguinchor“, a notamment déclaré le journaliste dans l’émission Rfm matin.

Souleymane Niang de rappeler qu’entre-temps à Ziguinchor, la majorité présidentielle a porté sa candidature sur Benoit Sambou et confié le département à Seydou Sané. Et de préciser qu’Abdoulaye Baldé a aussi été écarté. Le Pastef est lui confronté à des difficultés au point que d’aucuns menacent de quitter la coalition Yewwi Askan Wi. “Je pense qu’au regard et à l’analyse de cette situation, c’est cela qui a fait qu’Ousmane Sonko se détermine à candidater à Ziguinchor avec un double objectif : régler les problèmes internes qui avaient commencé à miner la coalition et le problème externe qui consiste à réagir sur ce qui se passe dans l’environnement“, a-t-il détaillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.