13 sénégalais de Wuhan : Laisser confiner ou rapatrier avec le spectre du coronavirus !

0

Le débat fait rage autour du rapatriement ou non des 13 étudiants sénégalais bloqués à Wuhan, la ville la plus touchée par le coronavirus en Chine. Le spectre de cette pathologie est élevé désormais à l’échelle mondiale car plus de 40 pays seraient touchés par cette faucheuse invisible que les scientifiques continuent de tester dans des cultures de cellules multiformes. Le Chef de l’Etat s’est prononcé de façon responsable sur cette adversité et la leçon qu’on en tire est que tous les Sénégalais font face à un dilemme cornélien. Laisser confiner nos étudiants de Wuhan ou alors les rapatrier en installant le spectre du coronavirus au Sénégal !

Le vœu de tous les Sénégalais aujourd’hui est que tous nos compatriotes bloqués à Wuhan en Chine soient délivrés soit par l’éradication du coronavirus sur la grâce de Dieu ou par leur rapatriement en bonne et due forme. Le coronavirus est cette faucheuse invisible que les spécialistes de médecine tentent toujours de localiser et d’identifier dans un contexte d’adrénaline mondialisée. Présentement, des chercheurs sont en train de tester cette pathologie dans des cultures de cellules afin de déterminer ses composantes mais aussi sa virulence chez les humains. Ce qui signifie en claire qu’il n’y aurait pas encore de thérapeutique susceptible de stopper cette pathologie. Toutefois, la réaction du Chef de l’Etat sur les Sénégalais confinés à Wuhan est tout à fait responsable car c’est un dossier qui n’est pas des moindres. Il est vrai que son devoir est de protéger ses 13 étudiants sénégalais de Wuhan mais comment ? Il est vrai qu’il les a envoyés de l’argent pour leur permettre de survivre dans un pays où tout le monde est confiné. Les médias indiquent de par le monde que plus de 40 pays seraient touchés par cette faucheuse. La Chine aurait même demandé de l’aide à l’Union Européenne. Du coup, les Sénégalais restent divisés par cette affaire. Soit on laisse nos étudiants dans le confinement à Wuhan attendant que le bon Dieu les délivre de cette épidémie ou alors, l’Etat tente de les rapatrier au risque d’installer quelque peu le spectre de cette pathologie redoutable au Sénégal. Le Chef de l’Etat a indiqué que notre pays n’aurait pas la logistique qui sied à ce type de rapatriement. Cela demande énormément de moyens financier et médicalisé avec tout ce que ça comporte comme risques. Toutefois, le Chef de l’Etat pourrait toujours user de la coopération avec les pays comme la France, les Etats –Unis ou autres afin que ces derniers lui permettent de rapatrier nos compatriotes de Wuhan après les avoir dépisté. Mais quoi qu’on puisse dire, les Sénégalais font face à un dilemme cornélien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.