Plainte contre Abdoulaye Diop Khass : la dame fait son mea culpa  

0

L’affaire opposant, Abdoulaye Diop Khass et la dame Adama Arlette Ba a été relayée par la presse en ligne qui cite le quotidien Les Echos. Des informations qui trahissent intégralement la réalité des faits. La plainte déposée par la dame et qui, par ailleurs a fait l’objet d’une procédure d’enquête a été diversement interprétée.

Les faits

La dame Adama Arlette Ba s’était rapprochée d’Abdoulaye Diop Khass pour acheter une villa appartenant au marabout guérisseur pour un montant de 65 millions. Etant donné qu’elle ne pouvait pas payer cette somme d’un coup, elle s’engage devant un notaire à faire une avance de 10 millions plus son véhicule estimé à 7 millions. Un engagement qu’elle devra honorer dans une durée bien précise. Ainsi, les deux parties sont tombées d’accord.

De retour d’Espagne, elle décide de renoncer à l’achat de la villa parce qu’elle est malade et maintenant tout ce qu’elle veut c’est rentrer dans ses fonds et repartir se soigner car elle a des rendez-vous. Par malheur, ses proches la conseille de porter presse avant de porter plainte pour que le marabout la rembourse. Ce qu’elle fait… et l’affaire connait une tournure médiatique. Lors des auditions Abdoulaye Diop Khass sort ses actes notariats. Consciente de ses erreurs, la dame fait recours au règlement à l’amiable.

Vu son état de santé, Abdoulaye Diop Khass accepte de lui remettre son argent même si rien ne l’imposait parce qu’elle s’était engagée dans un achat et elle avait signé des documents. Ainsi, il lui a remis une enveloppe de 5 millions de FCFA comme première tranche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.