Abdou Mbow : «La manifestation demeure un droit au Sénégal »

0

Selon le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow, par ailleurs, membre de la coalition majoritaire, Benno Bokk Yakaar (Bby), la modification du Code pénal et du Code de procédure pénale n’interdit nullement aux Sénégalais qui désirent organiser des manifestations de le faire. Il s’exprimait ce 25 juin, en marge de la séance plénière devant examiner le projet de loi modifiant le Code pénal.

Le député s’inscrit donc en faux avec les propos des opposants qui affirment que cette « loi est liberticide ». Selon M. Mbow, de tels propos relèvent « d’une approche manipulatrice, pour induire en erreur des Sénégalais ». Il condamne une telle posture et assure que cette loi est préventive face aux effets néfastes du terrorisme.

« Les opposants parlent de l’article 279-1. Je vous renvoie à la loi de 2016 et celle de 2007. Aucun mot, n’a changé par rapport à cette loi sur la définition du terrorisme dans le Code pénal Sénégalais », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.