Affaire Dieyna : « Diop Iseg » s’accroche au Covid-19 pour…

0
Le Président directeur général (Pdg) du Groupe Iseg, Mamadou Diop, espère que l’argument Covid-19 lui permettra de recouvrer la liberté. Poursuivi pour pédophilie, corruption de mineure et détournement de mineure, celui que l’on surnomme « Diop Iseg » croupit en prison depuis près d’un mois. Il a été placé sous mandat de dépôt par le juge du 8e cabinet. Par le biais de son avocat, Me Alassane Cissé, il a engagé la contre-offensive pour sortir de prison. Il s’est positionné sur deux fronts : au niveau de la chambre d’accusation, il cherche l’annulation de la procédure, et devant le juge, il espère obtenir une liberté provisoire assortie de contrôle judiciaire.
Selon Les Échos qui donne la nouvelle dans sa parution de ce vendredi, le Covid-19 est l’argument brandi par « Diop Iseg » devant le juge d’instruction. Le journal cite son avocat : « Depuis son incarcération, une pandémie dite coronavirus (COVID-19) s’est installée dans le pays, paralysant le fonctionnement de tout le pays, en sorte que l’instruction tarde à se poursuivre, en sorte que malgré la présomption d’innocence, Mamadou Diop demeure en détention. » Me Cissé d’ajouter : « Nul ne sait combien de temps la pandémie et l’incertitude qui l’accompagne vont demeurer. » Et de rappeler que son client présente des garanties de représentativité en justice, notamment son établissement privé d’enseignement supérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.