Affaire faux billets: Thione Seck pourrait bénéficier d’un non-lieu

0

L’association de malfaiteurs et la détention de signes monétaires falsifiés dont on accuse Thione Seck, pourraient se dégonfler comme une baudruche, à en croire la dernière livraison de « Jeune Afrique » reprise par Enquête. 

Dans l’article publié par le journal, on affirme que les sommes astronomiques avancées initialement dans ce dossier étaient de pures affabulations. À l’ouverture des scellés en avril 2017, « sur la quarantaine de ballots contenus dans la sacoche, le juge en a extrait un seul, qu’il a présenté à notre client », relate Me Abdou Dialy Kane , l’un des avocats du chanteur. 

« Il s’agissait d’une liasse compacte, emballée dans du plastique. Sur le sommet, on pouvait voir un billet en Euro de couleur verte. Mais, à sa base, on distinguait des kleenex de la même teinture« , ajoute-t-il. 

Toutefois, l’auteur de cet article, montre que beaucoup de manipulations, avec des fuites orchestrées par les enquêteurs, ont contribué à créer une bulle médiatique autour de cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.