Affaire Khalifa Sall : « Un attentat à l’Etat de droit confirmé par la CEDEAO », selon Me Gueye

0

En tournée politique à Kaolack ce dimanche avec son mouvement « Sénégal Boubess », l’avocat Mame Adama Gueye a été interpellé sur l’arrêt de la CEDEAO par rapport à la condamnation du maire de Dakar Khalifa Sall. L’ancien bâtonnier a qualifié le procès d’un « attentat à l’État de droit « .

« Cette décision ne fait que conforter la position que j’ai eu quand on a refusé à Khalifa Sall son immunité parlementaire. C’est un désaveu pour le président de la République car ce procès est un montage à finalité politique. Aujourd’hui, il est clair que c’est une violation flagrante de la loi qui a été sanctionnée par la Cour de la CEDEAO », explique maître Mame Adama Gueye.

Continuant, l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats et candidat à la prochaine élection présidentielle avance que la réforme de la justice occupe une place prépondérante dans son programme politique. « Depuis 25 ans, nous parlons de justice car elle est centrale dans la marche d’un pays. Elle a un triple rôle de régulation sociale, économique et politique. Sans elle, il est utopique de parler d’un Etat de droit car l’un est adossé à l’autre. »

Rappelons qu’en marge de sa tournée, M. Mame Adama Gueye a eu une séance de travail avec M. Serigne Mboup président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack et par ailleurs et par ailleurs fondateur de « Kaolack, ma fierté » .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.